Maison d’édition : Harlequin (Darkiss)

Date de parution : 02/06/2014

Prix chez l’éditeur : 14.50 €

Nombre de pages : 480

Nombre de tomes : 1

 

Résumé

 

Ça commence par un défi, mais le jeu devient sérieux…

Cheveux noirs, ongles vernis noirs, piercing et fringues de skateuse, Beth a enterré depuis belle lurette la petite fille blonde et heureuse qu’elle était avant que son père s’en aille et que sa mère sombre dans l’alcool. Elle traîne, vit au jour le jour, prend soin de sa mère et adopte une attitude dure pour se protéger des sentiments… Comme ce jour où le beau Ryan essaie de l’aborder, dans un café. Elle le déteste tout de suite : elle n’a rien, il a tout ; pourquoi s’intéresserait-il à elle ?

Ce roman est la suite de Hors Limites.

 

 

Mon avis

 

Un second livre dans la continuité du premier ! Un véritable délice à lire !

Non sans surprise, je l’attendais tellement, que c’est forcément un coup de coeur…. Hors limites a touché du doigt le podium, mais j’ai trouvé ce roman encore mieux…. Est-ce possible ? Oui, oui !

Ce roman est une suite de Hors Limites, sans vraiment l’être. On retrouve sur quelques pages nos anciens héros, Echo et Noah, mais l’auteure nous laisse savourer nos nouveaux personnages : Beth, qui était déjà présente dans l’histoire précédente, jeune fille au look particulier et au caractère plutôt explosif, et Ryan, jeune homme façonné dans une matière que l’on pourrait appeler Perfection.

Pour parler un peu des personnages, je les ai trouvés encore plus touchants que ceux du livre précédent. Quand j’ai su que ce roman parlerait de Beth, j’étais super contente, car c’est un personnage meurtrie et blessée qui se cache derrière une carapace 99% du temps et j’avoue avoir un petit faible pour ce genre de personnages. En même temps, je me souvenais très bien que Beth était très proche d’Isaiah (dans Hors Limites), ce qui m’a fait me demander d’où pouvait bien sortir ce Ryan, étant donné que Beth sortait avec Monsieur Tatouages…. Beaucoup de questions m’ont taraudées alors que je n’avais pas encore lu la première ligne de la première page…. Et ça, ça sent la super lecture !

Concernant Ryan, j’ai tout de suite senti le gouffre entre Beth et lui…. Ils n’ont strictement rien en commun…. Mais vraiment rien du tout ! Mais ne dit-on pas généralement que les opposés s’attirent ? Ce personnage, qui, finalement, ne semble pas si parfait qu’on nous le ferait croire, m’a touché en plein coeur… Bon, très bien, j’avoue que le fait qu’il soit sportif et que son domaine soit le Baseball, lui a automatiquement attribué un bonus dès le départ, pour ma part…. Mais même sans cela, je l’ai trouvé très attachant car son histoire, même si elle semble plus banale que celle de Beth, m’a émue. La « normalité » de son histoire adoucit celle de Beth, et j’ai trouvé que l’auteure en faisait un très bel équilibre.

Leur histoire va nous faire perdre pied au fur et à mesure de son avancement… Et cela…. Jusqu’à la dernière page ! Pas de temps mort, une plume toujours aussi addictive. Des sentiments, des trahisons, de l’amour, de l’amitié, des problèmes de famille, des coups de gueules, des pleurs et des rires : voilà la recette magique de Katie McGarry, non sans ajouter que sa façon d’inter-changer le narrateur est toujours aussi brillante !

Pour conclure : coup de coeur bien évidemment ! Et j’en profite pour ajouter une petite prière pour la « Déesse de la lecture » : « Faites que l’auteure nous sorte une jolie suite sur Monsieur tatouages : Isaiah ! « 

 

 

**********