livre, roman, lecture

Portrait d’un cannibale – Sinar Alvarado

Chronique

Titre : Portrait d’un cannibale

Auteur : Sinar Alvarado

Maison d’édition : Marchialy

Date de parution : 15/06/2017

Prix chez l’éditeur : 19.00 €

Nombre de pages : 222

Nombre de tomes : 1

 

Résumé

A partir d’un fait divers sanglant et sensationnel, Sinar Alvarado explore les institutions et les bas-fonds de la société, en se posant une question simple : comment a-t-on pu remettre un cannibale en liberté ? Dans les Andes vénézuéliennes, pendant les années 1990, un SDF avec des antécédents psychiatriques, Dorancel Vargas, vit sous le pont Libertador. Un jour, on découvre dans son petit campement des casseroles remplies de chair en décomposition. Dès lors, les habitants du quartier comptent autour d’eux ceux qui manquent à l’appel.

 

Mon avis

Je ne considère pas « Portrait d’un cannibale » comme un roman, mais plutôt comme un récit journalistique écrit par Sinar Alvarado avec objectivité et un certain détachement. En effet, l’histoire de Dorancel Vargas, le cannibale vénézuélien des années 90, est surprenante dans les faits. Cependant, le ton distancié et la construction redondante m’ont moyennement convaincue. En effet, l’auteur saute d’un personnage à l’autre, du passé au présent, à chacun de ses chapitres. Alvadaro met en scène Dorancel « Le mangeur d’hommes », puis une victime, puis une famille de victime pour aboutir systématiquement au jour de la découverte des multiples meurtres, sous ce pont Libertador de Tariba.

Hormis cela, cette neutralité romanesque fait malgré tout son petit effet. L’histoire de Dorancel nous glace d’effroi. Elle conjugue des remises en liberté malgré les diagnostics psychiatriques, une folie meurtrière qui s’accroit à mesure que défilent les années, et surtout le dysfonctionnement du système judiciaire vénézuélien.

Un livre à découvrir si on ne le lit pas comme un polar romancé au suspense haletant. Bonne lecture à tous !

Retrouvez tous les avis des lecteurs de Babelio :

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.