livre, roman, lecture

Meurtres pour rédemption – Karine Giebel

Chronique

Titre : Meurtres pour rédemption

Auteur : Karine Giebel

Maison d’édition : Pocket

Date de parution : 08/03/2012

Prix chez l’éditeur : 9.40 €

Nombre de pages : 992

Nombre de tomes : 1

 

Résumé

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.
Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.
Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l esprit au-delà des grilles. Grâce à l amitié et à la passion qui portent la lumière au c ur des ténèbres.
Pourtant, un jour, une porte s ouvre. Une chance de liberté.
Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n aspire qu à la rédemption…

 

Mon avis

« Bouwah ! Quel livre de fou ! » fut ma première réaction en terminant la 989ème page de « Meurtres pour rédemption » de Karine Giebel. J’ai englouti ce joli pavé en un temps record, c’est certain. Mais j’en suis ressortie également complètement chamboulée, passant par toutes les émotions imaginables à travers le destin de la jeune Marianne. Une héroïne bien particulière, car il s’agit d’une meurtrière de vingt ans, emprisonnée à perpétuité. Ce roman fascine par son suspense implacable, son rythme effréné, la violence psychologique et physique qui en ressort.

Pourtant simple lecteur, on souffre, on est tendu, on jubile sans voir venir la claque qui nous plongera dans la noirceur de l’âme humaine. Un ascenseur émotionnel qui prend aux tripes et pourtant, on en redemande. On dévore ce petit bijou livresque avec avidité, afin d’offrir une chance, une seule, une occasion de rédemption à Marianne.

Ce roman de Karine Giebel est un gros coup de cœur et j’espère qu’il le sera également pour vous. Belle découverte et bonne lecture !

Coup de coeur

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.