Les délices de Tokyo – Durian Sukegawa

Chronique

Titre : Les délices de Tokyo

Auteur : Durian Sukegawa

Maison d’édition : Le livre de poche

Date de parution : 03/05/2017

Prix chez l’éditeur : 6.90 €

Nombre de pages : 224

Nombre de tomes : 1

 

Résumé

«  Écouter la voix des haricots  »  : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d’embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu’elle lui a fait partager.

Mon avis

« Les délices de Tokyo » est un pur régal. Un gros coup de cœur pour cette histoire qui éveille les sens, sous la plume délicate de Durian Sukegawa. Un roman subtil et gracieux, au rythme paisible si typique de la littérature japonaise, à la lisière de la poésie gustative. Attention, en le lisant, vous prenez le risque d’entendre les borborygmes de votre estomac qui vous déclarera son envie de dorayaki

Durian Sukegawa nous conte l’histoire de Sentarô, vendeur de dorayaki, ancien taulard, qui vend ses pâtisseries japonaises pour éponger ses dettes, plus que par plaisir. Sans amour particulier pour ce délice sucré, il succombe à la facilité de fabrication : la pâte de haricots rouges industrielle. Cependant, sa rencontre avec Tokue va changer sa vie et surtout la fabrication de cette fameuse pâte de an que la vieille dame souhaite lui transmettre. Au-delà de ce nouveau savoir, cette énigmatique vieille dame lui transmettra bien d’autres mystères. Des révélations qui changeront le cours des évènements.

Un délice littéraire à n’en pas douter et à ne pas manquer !

Coup de coeur

Retrouvez tous les avis des lecteurs de Babelio :

Recette des dorayaki (pâte de an)

Au moment de la sortie du film, la recette de la pâte de haricots de Tokue (celle qui est réellement décrite dans ce livre) a été offerte. Je me permets donc de vous en faire part également.

Recette de la pâte de haricots confits (an) pour la préparation du dorayaki :

INGRÉDIENTS : (pour 30 dorayaki)

250 gr de haricots azuki

325 gr de sucre en poudre

125 gr d’eau

35 gr de sirop de sucre

1 « Pour bien terminer, il faut bien commencer ».

La première étape consiste en la préparation des haricots. Mettre les haricots dans une grande quantité d’eau et les laisser reposer une nuit. Verser les haricots dans une passoire et les laver à l’eau. Mettre de l’eau tiède ou froide jusqu’à 3 cm au-dessus des haricots. Faire chauffer.

Dans le film (et le livre !), Tokue ne quitte jamais des yeux les haricots qui cuisent dans la casserole.

 

2 « La danse des haricots dans la marmite ».

Lorsque l’eau de met à bouillir et que les haricots commencent à ramollir, les sortir de la marmite et les placer dans un bol rempli d’eau froide. Cela les surprend, et leur permet de se raffermir. Une fois de plus, remplir la marmite d’eau tiède ou froide et y remettre les haricots. Compléter d’eau tiède ou froide jusqu’à 3 cm au-dessus des haricots. Réchauffer.

Lorsque l’eau arrive à ébullition, on répète l’étape 2. Compléter d’eau jusqu’à 1 ou 2 cm au-dessus des haricots. Réchauffer. Lorsque l’eau se met à bouillir, baisser le feu et garder le couvercle sur la marmite. Ne pas oublier d’arroser les haricots d’eau tiède pour les empêcher de remonter à la surface.

3 « Faites de votre mieux ! »

Après avoir laissé mijoter pendant 1 heure, éteindre le feu et laisser les haricots cuire dans leur vapeur pendant 10 minutes. Ensuite, verser le l’eau froide jusqu’à ce que l’eau devienne claire. Verser les haricots dans une passoire. Faire couler de l’eau jusqu’à ce qu’elle devienne claire.

Rappelons-nous que dans le film, lorsque Madame Tokue arrive à cette étape, le chef commence la préparation des pancakes.

4 « Mariage des haricots et du sucre »

Nous avons vu comment on obtient la cuisson des haricots. Ensuite il faudra ajouter le sucre. On appelle cette étape « le bain de miel ».

Remplir la marmite de 125 gr d’eau, 325 gr de sucre en poudre. C’est la rencontre du sucre et des haricots : lorsque le sucre fond et se met à bouillir, ajouter les haricots. Le centre de la marmite commence à fumer. Éteindre le feu et mettre le couvercle. Laisser la rencontre se faire pendant 2 heures sans les déranger et sans ouvrir le couvercle.

5 « La neige a remplacé la pluie à Tokyo »

Réchauffer la préparation à feu doux. Mélanger en soulevant bien. Lorsque la pâte épaissit, ajouter le sirop de sucre, faire fondre et éteindre. Verser dans un contenant en étalant bien.

Recette écrite par Naomi Kawase

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.