Maison d’édition : J’ai Lu (Pour Elle)

Date de parution : 12/05/2012

Prix chez l’éditeur : 7.40 €

Nombre de pages : 418

Nombre de tomes : 7 (avec histoires disctinctes)

 

Résumé

Pour convaincre Heath Champion qu’elle est la meilleure conseillère matrimoniale de Chicago, Annabelle Granger décide d’employer les grands moyens. Car l’agent sportif que tout le monde surnomme  » le Python  » a décidé de convoler avec une femme qui sera le symbole de sa réussite. Peu importe qui, du moment qu’elle répond à ses critères de sélection. Annabelle promet de lui présenter des créatures étourdissantes – quitte à tricher un peu. Et le défilé commence. Mais Heath est exigeant. Très exigeant. Et il devient difficile pour Annabelle de satisfaire son séduisant client.

 

Mon avis

Ce sera une courte chronique pour ce Tome 6 des Chicago Stars, car comme pour la totalité des Tomes, le squelette des histoires sont sensiblement les mêmes. Par contre, j’adore toujours autant retrouver les héros précédents qui se croisent et se recroisent dans tous ces opus. Cela forme une grande famille !

Ici, l’auteure nous conte une histoire de marieuse qui m’a beaucoup fait rire ! Annabelle, notre héroïne et amie de Molly, vient de reprendre l’agence matrimoniale de sa grand-mère décédée, ce qui lui donne beaucoup de fil à retordre étant donné que ses principaux clients sont des personnes âgées entre 60 et 80 ans ! Par l’intermédiaire de Molly, Annabelle va devoir faire preuve d’ingéniosité, de malice (et de coups bas) afin de contenter notre mâle de l’histoire : Heath Champion.

Pour la première fois depuis le début de cette saga, je n’ai pas accroché avec notre bel apollon sportif ! Mon côté pro-féministe n’a pas pu s’empêcher de voir cette marieuse lui proposer des femmes comme notre boucher nous présente un quartier de viande… Je pense qu’il était voulu qu’on n’apprécie guère notre héros au vue de son comportement face à ces femmes, face à la description de sa future épouse… Combien de fois ai-je répété « Non mais oh ! Ta description n’existe que dans tes fantasmes, bonhomme !« . Du coup, certains passages sont très drôles, car notre pauvre héroïne va se démener pour cet homme égocentrique et on attend avec impatience le moment où elle pourra se venger !

Une jolie romance, comme d’habitude. Une saga que je recommande encore si vous êtes friandes des Happy End !