Maison d’édition : J’ai Lu (Pour Elle)

Date de parution : 17/09/2011

Prix chez l’éditeur : 6.50 €

Nombre de pages : 317

Nombre de tomes : 7 (avec histoires disctinctes)

 

Résumé

Si les petits boulots et les salaires de misère sont son lot quotidien, Rachel Stone n’est pas femme à se laisser décourager. Aussi, pour Edward, son fils, elle est prête à tout. Jusqu’à retourner à Salvation. Une ville qu’elle donnerait cher pour oublier… D’abord, elle doit trouver un nouveau job. Un poste est à pourvoir dans le drive-in de Gabriel Bonner? La chance lui sourit-elle enfin ? C’est compter sans le propriétaire qui n’a que faire de ses soucis. Mais elle n’a pas la moindre intention de modifier ses projets. Car, si elle est revenue dans cette maudite ville, c’est pour une raison bien précise…

 

Mon avis

Ce Tome suit complètement le thème de la saga : une grosse histoire d’amour, un peu de sport, de beaux mâles, une héroïne un peu perdue, des mensonges et des coups bas. Celui-ci se différencie un peu des autres, car il y a une petite affaire non élucidée qui est : « Où sont passés les 5 millions de dollars ? »

Dans ce Tome, nous suivons encore l’histoire d’un des fils Bonner (dans le Tome précédent, il s’agissait de Cal) dans leurs montagnes, dans leur village de Salvation. Dans cette histoire, nous rencontrons Gabriel Bonner, personnage dont nous avons entendu parlé lors de l’opus précédent. Sa femme et son fils sont morts dans un accident de voiture, ce qui le rend désagréable, brut de décoffrage, grognon et très antipathique…. Comme chacun des fils Bonner à vrai dire….

Gabriel va faire la rencontre d’une femme touchante, sans un sou, sous-alimentée, mère d’un fils âgé de 6 ans et qui se nomme Rachel Stone, plus connue comme étant la veuve Snopes. (je ne vous spoil pas vraiment, on le découvre à la page 18….). Ancienne épouse de G. Dwayne Snopes, le défunt télévangéliste, qui aurait arnaqué la plupart des habitants de la ville…. Autant vous dire que l’accueil ne sera pas des plus joyeux pour Rachel !

Nous voguerons entre complots, intrigues, haine, croyances tout le long de l’histoire. Bien évidemment, chez les Bonner, la famille est sacrée, ce qui va être très mal vue de voir Gabriel et l’arnaqueuse de première classe se rapprocher !

Mon ÉNORME bémol de ce Tome, n’est pas du à l’histoire, mais plutôt à la traduction de ce Tome par la maison d’édition …. Par tous les Saints, comment se fait-il que « CAL BONNER » soit remplacé par « CHARLES BONNER » dans cette histoire !? De mémoire, « Cal » est le diminutif de « Calvin » dans le Tome précédent….. Gros coup dur…. Rien n’est plus désengageant que de voir le personnage principal du Tome 3 se faire ravager l’identité…. Quelle déception !

Mis à part cela, l’histoire est sympathique à lire, tout comme celles d’avant.

NB : pour savoir où sont caché les 5 millions de dollars, il va falloir lire le livre jusqu’à la fin !