livre, roman, lecture

Le vol de l’autruche – Crysten Sullivan

Maison d’édition : Carnets Nord

Date de parution : 05/04/2019

Prix chez l’éditeur : 16.00 €

Nombre de pages : 358

Nombre de tomes : 1

 

Résumé

Maggie est une jeune américaine de vingt-trois ans installée à Paris. À cause d’un grave problème de surpoids, elle se heurte au regard des autres, à la difficulté de trouver du travail, d’ avoir des amis, de rencontrer l’amour. Un jour, lors d’un entretien d’embauche dans une multinationale, on lui fait une proposition totalement inattendue. Si Maggie l’accepte, elle risque de voir le cours de sa vie changer du tout au tout. Mais pour cela, il va falloir quitter l’ombre et affronter la lumière. Maggie, « l’autruche » complexée et mal dans sa peau, va-t-elle réussir à prendre son envol ? Quelles épreuves et quelles joies l’attendent ? Comment se dévoiler lorsqu’on a passé toute sa vie à se cacher ?

Citation

Bien sûr, j’ai compris avec le temps que tout le monde a des problèmes avec son physique. Nous vivons dans une société qui a un rapport perturbé à la nourriture et au corps. On se trouve trop gros, trop petite, trop ci pas assez ça. On dit de soi qu’on n’a pas de belles mains, qu’on a les jambes trop courtes, pas assez de poitrine ou d’abdominaux, la peau flasque, qu’on a la taille peu marquée, le pied déformé, un nez fort, des rides sévères, un menton en galoche, le bas du visage détendu, le teint trop pâle, etc. Au tribunal physique, aucun défaut n’est innocenté. Tout doit être accusé, jugé, condamné, expié. Les bons avocats se font rares et ne triomphent que rarement. Les prisons finissent par être bondées de criminels seulement coupables d’être ce qu’ils sont.

Mon avis

« Le vol de l’autruche » a été une sympathique lecture. Un roman au rythme dynamique qui plaira, j’en suis sûre, à de nombreux lecteurs. Crysten Sullivan nous ouvre les portes d’un royaume XXL au travers de son héroïne Maggie, qui, à l’âge de vingt-trois ans est classifiée par la société en obésité morbide. Cette jeune femme à l’humour cynique essaie de coucher sur papier sa propre histoire, celle d’une américaine dont le rêve de vivre à Paris s’est réalisé, puis qui accède à un emploi inespéré au sein d’une grande multinationale.

On découvre ainsi une Maggie joviale et attachante dont la vie professionnelle bat de l’aile tandis que sa vie amoureuse stagne dans les limbes de l’inexistence. Son quotidien va être bouleversé bien au-delà de ce qu’elle pouvait imaginer.

De prime abord, le roman pourrait paraître burlesque par le franc-parler et l’humour de notre héroïne, cependant, le lecteur découvre la souffrance et le rejet de soi derrière cette verve acide. Une facette qui colore cette histoire d’une sincérité très touchante. Les personnages secondaires sont également dépeints avec justesse, malgré quelques stéréotypes, et permettent de faire évoluer le personnage principal. Un récit léger dans son apparence mais qui souligne les blessures infligées par les diktats de la société d’aujourd’hui.

Un roman que je vous souhaite de découvrir pour la liberté de voler à dos d’autruche !

Bonne lecture à tous.

 

Retrouvez tous les avis des lecteurs de Babelio :

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.