Maison d’édition : Michel Lafon

Date de parution : 22/01/2015

Prix chez l’éditeur : 14.95 €

Nombre de pages : 284

Nombre de tomes : 1

 

Résumé

« Quand j’ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification.
Mais seulement dans ma tête.
Je n’ai jamais prononcé un seul mot. J’ai bientôt onze ans.»

 

Mon avis

 Alors voici une jolie découverte que j’ai faite pendant mes vacances de Noël, grâce aux éditions Michel Lafon que je tenais à remercier.

Ce roman, assez court, nous raconte le quotidien d’une jeune fille de 11 ans, Mélodie, qui souffre de quadriplégie bilatérale, plus couramment appelé « paralysie cérébrale » qui limite le fonctionnement de son corps mais pas de son esprit. C’est Mélodie qui nous raconte son histoire, comment elle voit la vie, ses camardes de classe, ses professeurs, les médecins, sa famille… Avec beaucoup de vivacité et d’humour, Mélodie nous emmènera dans son monde rempli de frustration : ne pas pouvoir se mouvoir, ne pas pouvoir répondre aux personnes qui lui parlent, ne pas pouvoir s’exprimer, manger seule, jouer dans la cour de récré… Mais elle montrera tout au long de ce roman, que son intelligence est loin d’être semblable à son corps imparfait !

Lorsque j’ai eu ce livre dans les mains, j’ai eu un peu peur de tomber sur un roman très dur et très triste, qui m’aurait peut-être rendue mélancolique pendant les fêtes de fin d’année… Or, ce ne fut pas du tout le cas. Certes, certains passages sont douloureux à lire, notamment les critiques entre enfants… (oui, les enfants peuvent être vraiment cruels entre eux ….), mais aussi certains comportements d’adultes, comme les médecins ou professeurs. Mais au final, j’ai trouvé notre Mélodie pleine de courage, assumant son handicap comme une petite fille peut le faire, fraiche et pleine d’humour face au grand défi qu’elle devra surmonter et, ainsi, pouvoir montrer à tous, qu’au fond, elle est une enfant vive d’esprit, comme les autres !

Petit bijou qu’il vous faudra obtenir !