Maison d’édition : Le livre de poche

Date de parution : 02/05/2012

Prix chez l’éditeur : 7.60 €

Nombre de pages : 499

Nombre de tomes : 4

 

 

 

Résumé

 

Vous n’avez pas lu Le Livre sans nom ? Vous êtes donc encore de ce monde, et c’est tant mieux. Parce que vous allez pouvoir assister à un spectacle sans précédent, mettant en scène Judy Garland, James Brown, les Blues Brothers, Kurt Cobain, Elvis Presley, Janis Joplin, Freddie Mercury, Michael Jackson… et le Bourbon Kid. Les héros du Livre sans nom se retrouvent en effet dans un hôtel perdu au milieu du désert pour assister à un concours de chant au nom prometteur : « Back From The Dead ». Imaginez un Dix petits nègres rock revu et corrigé par Quentin Tarantino… Vous y êtes ? C’est encore mieux !

 

 

Mon avis

 

Me voilà de nouveau avec le troisième titre de la tétralogie du Kid Bourbon, de l’auteur Anonyme. C’est toujours un réel plaisir de poursuivre ce serial killer dans ses aventures sanglantes. Après la lecture du second tome, il m’était impossible de ne pas continuer les histoires macabres de Santa Mondega. Malheureusement, j’ai été un peu surprise et donc un peu déçue que ce troisième opus ne poursuive pas l’histoire de ses prédécesseurs…

En effet, celui-ci est un « retour en arrière » et se déroule avant le premier tome. On est donc littéralement coupé dans notre élan et notre curiosité en prend un sacré coup… Néanmoins, on est ravi de retrouver certains personnages comme Sanchez, le barman de Santa Mondega le plus couard de l’histoire (mais également le plus couillu quand il s’agit de sauver son bout de gras). C’est un des personnages centraux de ce tome. Stupide, certes, mais le lecteur ne peut s’empêcher de l’apprécier.

Ce qui est récurrent dans ce tome, cependant, c’est la folie et le côté déjanté que nous aimons dans cette saga. Cette loufoquerie habituelle se traduit par une Janis Joplin sous le syndrome de Tourette, un Bourbon Kid s’évertuant à sauver une Judy Garland, un James Brown en 13è apôtre, une malédiction, le Diable et quelques milliers de zombies… Vous rajoutez à cela, des contrats d’assassinat à tout va et, évidemment, de l’hémoglobine à profusion !

On peut conclure qu’il s’agit d’une très bonne lecture, malgré ma petite déception de cette « non-suite » et il est évident que très prochainement, le dernier tome de cette saga, sera dans mes petites mains !

Je vous souhaite à tous de très belles découvertes livresques !

 

*********