Maison d’édition : Nathan

Date de parution : 25/04/2013

Prix chez l’éditeur : 15.90 €

Nombre de pages : 406

Nombre de tomes : 1

 

Résumé

Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début d’année, une liste est placardée dans les couloirs. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n’a jamais réussi à empêcher qu’elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des troisièmes, des secondes, des premières et des terminales sont désignées. 8 filles en tout. 8 filles qui se retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée. 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer… pour le meilleur ou pour le pire ?

 

Mon avis

Me voilà de retour avec un autre roman young adult qui concerne les adolescents. Oui, j’adore et celui-là ne fait pas exception. Ma réaction reste toujours dans le même registre : « Mon Dieu, que les jeunes peuvent être cruels entre eux !! » ….

Cette histoire se passe aux États-Unis, avec leurs fameux bals, les belles robes, les fleurs accrochées au poignet, l’équipe de football américain et les pompom girls…. Toujours autant de clichés, mais on ne peut s’empêcher d’accrocher à cette histoire grâce à son petit côté original : La liste. Cette dernière est composée de 8 noms. 8 filles. 4 « beautés » et 4 « mochetés ». Ce qui revient à avoir 8 héroïnes, ce qui m’a un peu dérouté, car j’ai trouvé qu’il était assez compliqué d’accrocher à 8 personnages en même temps. Alors, j’avoue avoir eu des « chouchoutes », comme  Danielle, Sarah et Bridget où leurs histoires m’ont plus touchées.

Chaque chapitre nous raconte une parcelle de la vie de nos 8 héroïnes. Chacune son chapitre, chacune son tour. À la lecture de la quatrième de couverture, j’étais persuadée que j’allais découvrir les galères des 4 « moches » et la vantardise des 4 « belles » après que la liste fut diffusée. Ce n’est pas le cas. Il s’est trouvé que les « plus belles » pouvaient avoir autant (si ce n’est plus !) de problèmes que les « plus moches », ce qui revient à conclure que cette liste va rendre la vie infernale à ces 8 filles….

Ce roman va nous faire comprendre (même si je suppose que nous l’avons toutes plus ou moins compris !) que l’apparence et le superficiel, ne devrait pas être le barème absolu pour juger autrui. L’auteur nous le fait remarquer en montrant des héroïnes au physique avantageux, mais à la cervelle complètement ravagée. Et vice versa.

Le seul bémol que je puisse faire à ce roman est la difficulté à s’attacher à autant de personnages. On n’a pas l’impression de bien les connaître, on voudrait beaucoup plus !! Sinon, j’ai passé un bon moment avec ce livre, avec beaucoup de grincements de dents sur la gent masculine de cette histoire… Oui, j’aurai bien voulu leur mettre un bon coup de pied aux fesses !!