Maison d’édition : Milady

Date de parution : 24/10/2014

Prix chez l’éditeur : 18.20 €

Nombre de pages : 495

Nombre de tomes : 1

 

Résumé

La vie de Jess est un désastre. Son mari a disparu de la circulation, son fils revient du collège couvert de bleus, et elle n’a pas les moyens de payer à sa fille, petit génie des maths, l’école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir. Alors qu’elle finit par se faire à l’idée que sa vie n’est qu’une somme de galères, la chance lui sourit enfin.
La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la maison de campagne. Accusé de délit d’initié, Ed est en mauvaise posture : il risque d’être ruiné et envoyé en prison si son procès tourne mal. Soucieux de s’acheter une conduite, il se propose de venir en aide à Jess. Que va donner l’addition de leurs petits et grands désastres individuels?

Une histoire d’amour aussi bouleversante qu’inattendue mettant en scène la rencontre improbable de deux êtres en perdition.

 

Mon avis

Je voudrais remercier les éditions Milady ainsi que Babelio pour m’avoir donné l’occasion de lire ce magnifique roman.

Lorsque j’ai appris que j’avais l’occasion de lire en avant première le dernier livre de Jojo Moyes, j’étais folle de joie et en même temps un peu stressée, car j’avais tellement eu un énorme coup de coeur pour « Avant toi » (et surtout tellement pleuré !), que j’avais un peu peur d’être déçue par celui-là. Maintenant que je l’ai terminé, je peux le dire ouvertement : Je suis ravie, c’est encore un coup de coeur !

Cette histoire est tout simplement superbe et m’a (encore) arraché des larmes… Le problème est que je lis dans le train et qu’il est toujours délicat de verser des larmes de crocodile quand tout le monde vous regarde de façon un peu… bizarre ! Mais j’assume ma sensibilité face à ce roman très fort en émotion.

L’histoire de base est la rencontre improbable entre un homme riche et une mère célibataire sans un sou… Énorme cliché ? Tout à fait ! Mais attention, ne vous y méprenez pas, Jojo Moyes nous surprend toutes les pages quant à la direction de son histoire. Et c’est là que je me mets à genoux, car j’ai été surprise du début à la fin. Je m’attendais à un homme fier, arrogant (le cliché de l’homme riche, non ?) qui volera à la rescousse de la femme en détresse… Or, ce ne fut pas le cas, Ed est un homme simple, geek sur les bords, un peu lâche parfois, mais qui nous touche par sa sensibilité. Il se retrouvera parachuté dans le monde de Jess, jeune femme célibataire, qui malgré ce que la vie lui refuse, fera tout pour emmener sa fille Tanzie à un concours de mathématiques en Ecosse, accompagnée par un fils qui se met du mascara et un énorme chien qui semble baver sur tout ce qui se trouve à proximité.

Durant tout leur périple, on rit, on est touché, on pleure, on se révolte et on finit par les encourager. Vous l’aurez compris, une fois plongé dedans, on ne peut qu’aimer ces personnages, car on arrive facilement à se sentir très proche d’eux, à tel point qu’il est difficile de ne pas se sentir un peu perdu, une fois le roman terminé. Comme toujours, l’auteur nous aura encore une fois envoûté !

Roman qui vous fera vibrer !