livre, roman, lecture

Et si les chats disparaissaient du monde… – Genki Kawamura

Chronique

Titre : Et si les chats disparaissaient du monde…

Auteur : Genki Kawamura

Maison d’édition : Pocket

Date de parution : 08/11/2018

Prix chez l’éditeur : 6.40 €

Nombre de pages : 176

Nombre de tomes : 1

 

Résumé

À 30 ans, le narrateur de ce livre apprend par son médecin qu’il est condamné. Il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre. Aussi lorsque le Diable, cet étonnant visiteur en short, lui propose un marché, n’hésite-t-il pas longtemps. Les clauses du contrat ? Effacer, à chaque jour que Dieu fait, une chose de la surface de la Terre lui vaudra 24 heures de vie supplémentaires… Les téléphones, les montres : jusqu’ici, c’est à qui perd gagne… Mais lorsque le Diable lui propose de supprimer les chats, sa vie va alors basculer une deuxième fois…

Mon avis

Voici une jolie découverte livresque ! Avec « Et si les chats disparaissaient du monde… » de Genki Kawamura, nous nous retrouvons nez à nez avec le narrateur de ce court récit qui nous conte les sept derniers jours de sa vie. Suite au pronostic du médecin, notre trentenaire se retrouve face à sa mort imminente.

En lisant ces lignes, vous vous direz forcément « Houla… C’est pas la joie ! ». Cependant, l’auteur nous le fait vivre d’une façon drôle et fantasque. En effet, notre héros se retrouve nez à nez avec le Diable, en short, chemise hawaïenne et lunettes de soleil. Ce dernier lui propose de supprimer certaines choses dans le monde pour pouvoir vivre un jour de plus.

A travers ce fil rouge, notre malade va se remémorer des souvenirs de sa vie, retrouver des trésors oubliés et donner une signification à bien des choses.

Un roman introspectif qui nous fait également réfléchir sur la mort mais aussi sur la vie elle-même. Un livre attachant et très plaisant à lire.

A découvrir !

Retrouvez tous les avis des lecteurs de Babelio :

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.