livre, roman, lecture

Entre deux mondes – Olivier Norek

Maison d’édition : Michel Lafon

Date de parution : 05/10/2017

Prix chez l’éditeur : 19.95 €

Nombre de pages : 413

Nombre de tomes : 1

 

 

Résumé

 

Adam a découvert en France un endroit où l’on peut tuer sans conséquences.

Entre deux mondes que nul ne peut imaginer, où se rencontrent deux inspecteurs que tout semble opposer et qui devront unir leurs forces pour sauver un enfant.

 

 

Mon avis

 

« _ Y a des indices dans la vie, lieutenant. Quand dans votre ville il y a une BAC en hélico, c’est qu’il y a un truc pourri au royaume. »

« On tire tellement de grenades lacrymo qu’elles arrivent toutes les semaines par palettes. Il y en a plus à Calais qu’à la réserve nationale du RAID. »

Je suis ravie d’avoir retrouvé la plume si addictive d’Olivier Norek. Après mes coups de cœur pour sa trilogie du capitaine Coste avec « Code 93 », « Territoires » et le génialissime « Surtensions », l’auteur revient, tous feux allumés, pour nous éblouir avec son dernier roman « Entre deux mondes ». Et là… Attention, on s’en prend plein les mirettes ! 🙂

J’ai lu ce livre en quelques heures seulement, ne pouvant décrocher des sujets d’actualité qu’Olivier Norek met si violemment en avant : la « jungle » de Calais, le seul endroit en France où l’on peut tuer sans conséquence, l’immigration massive de cette population qui fuit son pays de souffrance, Daesh et son ombre malfaisante. Sans prendre de gant, il nous raconte la réalité de ce microcosme violent, rejeté, entre deux mondes.

Il peut y avoir une certaine prise de conscience pour le lecteur « non calaisien » qui n’a regardé que d’un œil le 20H à la télé. Le réalisme des romans de cet auteur, à travers ses polars sombres, est comme un électrochoc, aussi sournois et impitoyable que la vie peut l’être.

A cela s’ajoute des personnages profonds et attachants, que ce soit du côté des flics ou des migrants. On ne peut s’empêcher d’angoisser pour eux, priant pour qu’Olivier Norek ne nous lâche pas une bombe émotionnelle dans les derniers chapitres…

Un quatrième roman que je conseille autant que les autres, évidemment. Un des meilleurs écrivains de polar francophone, à n’en pas douter !

Bonne lecture à tous !

 

 

***************

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.