Maison d’édition : PKJ

Date de parution : 05/06/2014

Prix chez l’éditeur : 16.90 €

Nombre de pages : 378

Nombre de tomes : 1

 

Résumé

1986. Lorsqu’Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s’installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon timide, l’ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par un amour commun pour les comics et les Smiths… Et peu importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et que sa vie chez elle est un véritable enfer : Park, pourtant si solitaire et secret, est prêt à tout pour la sortir de là.

 

Mon avis

J’ai adoré ce livre. Cette histoire est réellement touchante et je pense que je vais avoir du mal à mettre des mots sur mon ressenti….

Rainbow Rowell nous conte la rencontre entre Park, jeune garçon réservé, Américano-Coréen, fan de musique et de comics et Eleanor, jeune fille ronde à la chevelure sauvagement bouclée et rousse… Et aux fringues bizarres. Ces deux adolescents, totalement opposés par la nature de leur caractère, de leur physique et de leur environnement familial…. vont finalement se rapprocher au travers de la musique et des comics, mais également de part de leurs différences.

Nous allons donc aborder trois thèmes distinct dans ce roman : Les premiers amours,  le harcèlement à l’école et les problèmes familiaux…. Trois sujets assez délicats à combiner ensemble, mais l’auteur arrive à le faire à merveille en partageant très souvent la narration entre Park et Eleanor, ce qui nous permet de nous fondre dans ces deux personnages et connaître leur point de vue.

La romance entre eux est vraiment très très mignonne, j’ai adoré l’évolution de leurs sentiments au fur et à mesure de l’avancement de l’histoire, jusqu’à une fin qui m’a laissé un peu « en suspens »… Ce qui m’a permis de leur imaginer mille et une suites !

Cette lecture m’a fait me sentir très « à l’affut » tout au long des chapitres. On a souvent l’impression de marcher sur des oeufs, je me suis même surprise à retenir mon souffle lorsque Eleanor rentrait chez elle, dans cet enfer familial…. Prête à subir un éventuel clash… J’ai également eu envie de jouer des poings pour protéger Eleanor des moqueries de ses camarades. Mon côté fleur bleue a tout de suite été attirée par Park, par sa patience, sa maturité et son envie de venir en aide à la personne dont il est tombé fou amoureux.

Pour conclure, je vous le conseille vivement, il vous donnera (de nouveau ?) envie de tomber amoureux !