livre, roman, lecture

Dernière saison dans les Rocheuses – Shannon Burke

Maison d’édition : 10/18

Date de parution : 18/01/2018

Prix chez l’éditeur : 17.50 €

Nombre de pages : 288

Nombre de tomes : 1

 

 

Résumé

 

En 1820, aux Amériques, le commerce des fourrures est un moyen périlleux de faire fortune. À peine le jeune William Wyeth s’est-il engagé auprès de la compagnie de trappeurs la plus téméraire de l’État qu’il manque de se faire tuer. Il découvre alors la force des liens entre les hommes, dont la survie ne dépend que de leur solidarité. Chasse au bison, nuits passées à dormir sur des peaux de bête, confrontations aux forces de la nature ou aux tribus indiennes, la vie de trappeur est rude, mais William a soif d’aventures. Il a quitté sa famille pour le grand Ouest, sauvage et indompté. Il devra réunir plus de courage et d’habileté qu’il ait jamais cru avoir pour en sortir vivant.

 

 

Mon avis

 

En voilà une superbe découverte livresque ! J’ai adoré ce roman pour de nombreuses raisons. C’est un vrai roman d’aventure (on en ressort d’ailleurs tout fringant, les yeux pétillants) avec des personnages incroyables, des paysages sauvages et saisissants. Rien de mieux pour partir à la découverte de l’ouest américain du début du 19è siècle. Mes connaissances historiques dans ce domaine étant plutôt limitées, j’ai pris énormément de plaisir à découvrir la vie des trappeurs américains dans les Rocheuses.

Ce récit nous conte l’attirance pratiquement incontrôlable de William Wyeth pour ces contrées sauvages, ainsi que son désir de reconnaissance envers les siens. Une sorte d’odyssée spectaculaire, où Wyeth découvrira la camaraderie au sein d’une compagnie de trappeurs et affrontera moult dangers lors de cette dernière saison dans les Rocheuses. Face aux périls et à la fièvre de la chasse dans leur sang, rien ne pourra les arrêter. Pourtant, un seul faux pas, une seule mauvaise rencontre, peuvent stopper leur envie de richesse pour reposer, scalpés, six pieds sous terre.

Un roman accrocheur, coloré par une plume addictive qui laisse le lecteur en émoi face à ce petit groupe pour lequel on ne peut que s’attacher profondément. Un coup de cœur pour le personnage de Layton, qui m’aura surpris du début à la fin.

Le seul bémol que je pourrais émettre sur cette histoire est sa courte durée de vie… J’aurais aimé tenir dans mes mains, un bon pavé pour n’avoir jamais à le refermer.

Je vous encourage à découvrir ce petit bijou et vous souhaite de très belles lectures !

 

No Comments

Leave a Comment